Travailler et vivre en Suisse

MYWORK IS YOUR WORK
& YOUR WORK IS MYWORK

NOTRE PHILOSOPHIE

myWork AG est une entreprise avec de nombreuses années d’expérience dans le domaine des prestations modernes des ressources humaines. L’entreprise expérimentée et dynamique est devenue le premier point de contact pour de nombreux clients en cas de goulots d’étranglement dans le domaine des ressources humaines.En tant que prestataire de services de ressources humaines indépendant du secteur, myWork AG soutient avec succès de nombreuses entreprises de tous les secteurs de l’économie avec du personnel compétent, fiable et bien qualifié.

Travailler et vivre en Suisse – Nous vous aidons !

COMMENCEZ TOUT DE SUITE
Vous aimeriez vivre et travailler en Suisse ? myWork AG est le partenaire qu’il vous faut. Nous vous aiderons dans toutes les questions importantes pour que votre déménagement soit le plus facile possible.

VIVRE ET TRAVAILLER EN SUISSE
Déménager dans un nouveau pays comporte de nombreux défis. Nous pouvons volontiers les prendre à notre charge ! De quoi avez-vous besoin ?

  • un permis de travail valide
  • un hébergement
  • une assurance maladie obligatoire
  • un compte bancaire suisse
  • dans tous les cas une reconnaissance des diplômes
  • et bien plus encore….

« Pour que vous puissiez vous concentrer sur le plus important, votre travail, nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour vous soulager autant que possible. »

FAQ / Foire aux Questions

PUIS-JE TRAVAILLER EN SUISSE ?
Les ressortissants de l’UE-25 et de l’AELE jouissent d’une totale liberté de circulation. Cela signifie qu’ils peuvent entrer en Suisse, y vivre et y travailler.

Ils n’ont pas besoin d’un permis pour un emploi à court terme jusqu’à trois mois ou 90 jours par année civile. Toutefois, ils sont tenus de déclarer leur activité lucrative. Bien sûr, nous nous en chargerons.

Pour les séjours plus longs, ils ont besoin d’un permis de séjour. Inscrivez-vous auprès de votre municipalité de résidence avant de commencer votre nouvel emploi. Vous devez présenter les documents suivants:

  • une carte d’identité ou un passeport en cours de validité
  • une copie de votre contrat de location
  • une photo d’identité
  • votre contrat de travail

JE VIENS DE BULGARIE OU DE ROUMANIE (EU-2) ?
Les ressortissants de l’UE-2 jouissent également d’une totale liberté de circulation. Cela signifie qu’ils peuvent entrer en Suisse, y vivre et y travailler (question ci-dessus). Le Conseil fédéral a toutefois décidé de faire usage de la clause de sauvegarde prévue par l’accord sur la libre circulation des personnes contre les ressortissants de l’UE-2. À partir du 1er juin 2017, le système de quotas pour les permis B UE/AELE (permis de séjour d’une durée de cinq ans) pour les ressortissants de Bulgarie et de Roumanie a donc été réintroduit. Il y a 996 permis de séjour B UE/AELE disponibles. Le système de quotas s’appliquera pendant un an.

Cette disposition s’applique aux personnes qui souhaitent occuper un emploi en Suisse avec un contrat de travail de plus d’un an ou pour une durée indéterminée. Il en va de même pour les indépendants qui souhaitent s’établir en Suisse. De plus amples informations sont disponibles sur le site Internet du Secrétariat d’Etat aux migrations (SEM) : www.sem.admin.ch > Arrivée & séjour > Vivre et travailler en Suisse  > Bulgarie/Roumanie (EU-2)

JE VIENS DE CROATIE ?
Depuis le 1er janvier 2017, les ressortissants croates bénéficient également de la libre circulation des personnes, mais des dispositions transitoires restent applicables. Jusqu’à nouvel ordre, ils ne peuvent être admis à exercer une activité lucrative que sous réserve des restrictions suivantes :

  • Contrôle de la priorité pour les ressortissants suisses (traitement préférentiel pour les ressortissants suisses et les ressortissants étrangers qui sont déjà sur le marché du travail suisse)
  • Contrôle des salaires et des conditions de travail
  • Chiffres maximum séparés, augmentant chaque année pour les permis de court séjour et les permis de séjour.

PAYER DES IMPÔTS EN SUISSE
Les revenus des salariés étrangers sont soumis à une retenue à la source. Ce montant est déduit directement du revenu. Le montant de l’impôt à la source varie d’un canton à l’autre. Le calcul de l’impôt à la source est effectué sur la base du salaire brut moyen, de l’état civil, du lieu de résidence et du lieu de travail.

AI-JE BESOIN D’UNE ASSURANCE MALADIE ?
Vous devez vous assurer auprès d’une caisse-maladie suisse au plus tard trois mois après votre arrivée ou votre entrée en Suisse. Les frontaliers résidant dans certains pays de l’UE ont la possibilité de s’assurer dans leur pays de résidence plutôt qu’en Suisse.

Chaque assuré paie une prime mensuelle à la caisse d’assurance maladie. Le montant de la prime varie d’un fonds à l’autre et d’un canton à l’autre.

AI-JE BESOIN D’UNE ASSURANCE ACCIDENT SUPPLÉMENTAIRE ?
Si vous travaillez huit heures ou plus par semaine, votre employeur vous assurera contre les accidents professionnels et non professionnels.

DE QUELLES AUTRES ASSURANCES AI-JE BESOIN ?
Si vous habitez ou travaillez en Suisse, vous devez être assuré(e) auprès de l’assurance vieillesse et survivants (AVS) et de l’assurance invalidité (AI). L’assurance auprès d’une institution de prévoyance (caisse de pension ou institution de libre passage) est également obligatoire pour les salariés ayant un certain revenu ou plus.

QUELS PERMIS DE SÉJOUR EXISTENT ?
Vous trouverez ci-dessous un aperçu des différents permis pour les citoyens de l’UE/AELE :

  • Permis L UE/AELE (permis de court séjour)
  • Permis B UE/AELE (permis de séjour)
  • Permis C UE/AELE (permis d’établissement)
  • Permis Ai UE/AELE (permis de séjour avec activité lucrative)
  • Permis G UE/AELE (autorisation transfrontalière)

Pour obtenir votre permis de séjour, vous devez vous adresser à l’autorité cantonale des migrations compétente pour votre lieu de résidence. Vous pouvez demander une prolongation du permis de séjour au plus tôt trois mois et au plus tard deux semaines avant la date d’expiration.

MyWorkBörse

GRATUIT
VOIR